Quentin Tarantino design director foot illustration movie plant typography La sélection termine à la troisième place lors des éditions de 1934, 1970, 2006 et 2010 et finit quatrième en 1958. En 1962, 1978, 1994 et 1998, l’équipe sort de ces différents tournois en quart de finale. Elle finit tout de même à la troisième place en battant le Mexique quatre buts à trois après prolongation lors de la petite finale. Par exemple, pour la saison 2020-21, en Angleterre, Espagne et Allemagne, les quatre premiers seront directement qualifiés en phases de groupes de la Ligue des champions. L’équipe d’Allemagne participe ensuite à d’autres tournois plus amicaux et de moindre importance, comme celui qu’elle organise chez elle le Tournoi des quatre nations à Berlin en 1988, où elle termine à la troisième position grâce à sa victoire face à l’Argentine. 1992. Placée dans le groupe B avec le Brésil, les États-Unis et la Nouvelle-Zélande, la sélection allemande ne parvient pas à accéder en demi-finales à la suite de deux défaites et d’une victoire qui la condamnent à la troisième place du groupe.

foreground characters people model Sous sa direction, le « Rekordmeister » a connu la plus prolifique période de son histoire, notamment pendant la « décennie dorée » des années 2010, avec deux triplés championnat / coupe / Ligue des champions (2013, 2020), 14 titres de champion d’Allemagne (dont les neuf derniers consécutivement), et dix coupes d’Allemagne. L’équipe allemande a participé à trois reprises à la Coupe des confédérations. L’équipe allemande (de la DFB) n’a jamais perdu de match à l’extérieur en éliminatoires du Mondial. La sélection allemande s’arrête en demi-finale lors des éditions 1988, 2012 et 2016. Les trois éliminations survenues au 1er tour ont été accompagnées par la démission du sélectionneur en place : Jupp Derwall en 1984, Erich Ribbeck en 2000 et Rudi Völler en 2004. L’élimination en huitième de finale en 2021 coïncide également avec le départ, prévu celui-là, du sélectionneur Joachim Löw, en poste pendant quinze ans de 2006 à 2021. L’Allemagne n’étant pas inscrite pour les éditions de 1960 et 1964, elle est éliminée au tour préliminaire de l’Euro 1968, pour sa première participation. En position de force pour se qualifier lors de la dernière journée (une seule équipe du groupe étant éliminée), la Mannschaft frôle pourtant l’élimination et l’humiliation contre les Hongrois avant de s’en sortir sur une égalisation en fin de match de Leon Goretzka (2-2). L’Allemagne se classe à la 2e place du groupe F et doit affronter la redoutable Angleterre à Wembley: la campagne européenne 2021 des Allemands s’arrête en huitième de finale face à des Anglais (2-0) solides et réalistes et parvenant à profiter de ratés offensifs sur les rares grosses occasions allemandes.

photo of cars parked on side of street across the eiffel tower Le 23 juin, la Mannschaft est encore en manque de réussite, d’abord menée au score (et virtuellement éliminée) à la mi-temps, puis réduite à dix joueurs en fin de match après le carton rouge reçu par Jérôme Boateng. Fin décembre 1980, début janvier 1981, l’Allemagne dispute l’unique édition du Mundialito, le tournoi des champions du monde de la FIFA organisé en Uruguay dans le cadre du 50e anniversaire de la première Coupe du monde et mettant aux prises les six pays déjà sacrés champions du monde à l’époque (l’Angleterre, forfait en raison de son championnat sans trêve hivernale permettant de libérer difficilement les joueurs, est remplacée par les Pays-Bas, deux fois finalistes et vice-champion en titre). Pour la première Ligue des nations, l’Allemagne est opposée dans son groupe à la France, championne du monde en titre, et les Pays-Bas, 17e au classement FIFA. Elle s’incline d’entrée 1-0 contre la France (championne du monde) sur un but de Mats Hummels contre son camp, puis se ressaisit lors de la deuxième journée contre le Portugal en prenant le meilleur sur les champions d’Europe sortants au terme d’une rencontre spectaculaire (4-2) après avoir été menée au score. Qualifiée pour la 10e édition du tournoi ayant lieu en Russie, en tant que championne du monde en titre, l’Allemagne aligne une équipe « bis » avec Julian Draxler comme joueur le plus expérimenté.

3D Italian Cathedra Facade model Lors de l’Euro 2016 en France, l’Allemagne hérite dans sa poule de la Pologne (déjà adversaire lors de la phase éliminatoire), de l’Ukraine et de l’Irlande du Nord. Pour les éliminatoires de l’Euro 2020, l’Allemagne est dans un groupe abordable avec les Pays-Bas, de l’Irlande du Nord, l’Estonie et la Biélorussie. L’Allemagne espère se racheter en phase finale de l’Euro. L’Allemagne aborde la Coupe du monde 2018 à l’issue d’une demi-saison de préparation inquiétante, tant au niveau du jeu que des résultats (une série de matches nuls contre l’Angleterre, la France et l’Espagne, des défaites face au Brésil et à l’Autriche, une seule victoire obtenue difficilement face à la modeste Arabie Saoudite juste avant le départ pour la Russie…), contrastant sérieusement avec la brillante campagne de qualifications. L’Allemagne devient alors la quatrième équipe en cinq éditions de Coupe du Monde (depuis le passage du tournoi final à 32 équipes) à gagner le titre avant d’être éliminée dès le premier tour de l’édition suivante. Elle l’a remportée à trois reprises en 1972, 1980 et en 1996. Grâce à ses trois titres, l’Allemagne est avec l’Espagne, l’équipe la plus titrée de la compétition.